Pont suspendu dans la forêt pluviale du Costa Rica ©Florian Grally

L’aventure chez les Bribris au Costa Rica

Alors qu’il est à nouveau possible de se rendre au Costa Rica sans contrainte, Olivier, notre créateur de voyages en Amérique Centrale, nous raconte le dernier trek qu’il a fait au « pays de l’or vert » :

 

« Au cœur des montagnes verdoyantes de la cordillère de Talamanca, côté Caraïbes à la frontière avec le Panama, nous rejoignons Santa Elena, une communauté amérindienne Bribri reculée. Après une nuit chez une famille de la communauté, nous partons avec Junior, notre guide Bribri, sur les pentes de la cordillère. Il est encore tôt mais les brumes matinales se sont déjà levées. A la sortie du village, notre premier obstacle : une petite rivière. On se dit qu’il est un peu tôt pour mouiller nos chaussures et décidons de les retirer pour traverser… mais nous nous rendrons compte plus tard que c’était bien inutile puisque nous traversons plus d’une vingtaine de fois des rivières dans la journée, avec parfois de l’eau jusqu’à la taille !

Traversée d’une rivière au Costa Rica ©Stan Fautre

 

Nous continuons à évoluer sur un sentier boueux et prenons petit à petit de l’altitude. Rapidement, de magnifiques points de vue sur les montagnes de Talamanca, recouvertes par une épaisse végétation, s’offrent à nous. Instant magique. De là-haut nous nous rendons compte de l’immensité de la cordillère et des innombrables possibilités pour y faire des rando très sauvages, mais aussi très engagées. Nous passons la journée sur un superbe sentier à peine tracé, entre foret primaire, avec ses arbres majestueux, et quelques plantations de bananiers et cacaoyers. Malgré la forte chaleur et l’humidité, quel grand plaisir que de sillonner cette foret en compagnie de Junior qui nous explique le mode de vie des Bribris, leur culture, leur langue, leur traditions et comment ils vivent en harmonie avec leur environnement.

Partage ave la communauté Bribri ©Stan Fautre

 

Nous arrivons en fin de journée dans la communauté Bribri de Yorkin où Dona Otilla nous accueillent chaleureusement. Nous nous installons dans une construction en bois avec un toit de palme, où sont installés de petites tentes-moustiquaires et des hamacs. Nous passons une nouvelle nuit au cœur de la nature et repartons le lendemain en pirogue à moteur sur le rio Yorkin qui marque la frontière avec le Panama. »

Nos voyages au Costa Rica, c’est par ici →

Laissez un commentaire

Vous aimerez aussi lire :

Contactez nous

Suivez nous

Newsletter

S'inscrire

© Atalante, l'esprit Trek 2018 - Plan du site - Mentions légales - Accès Partenaires - Membre du réseau Altaï, actif de nature