Retour de voyage des Canaries, par Andrée

Andrée, voyageuse Atalante de longue date, est partie explorer les contreforts de l’archipel canarien avec notre équipe locale. Enchantée de son voyage, elle nous livre ses impressions :

Voyageurs au Parc National de la Caldera de Taburiente (La Palma). Andrée se trouve à droite.

 

Le 19 juin 2021, le jour de mon anniversaire, je suis partie de Bruxelles pour faire le circuit Atalante « Tenerife, la Gomera et la Palma », les trois îles majeures des Canaries.

Après tous ces longs mois de confinement dus à la Covid-19, j’avais besoin de nature, de grands espaces, de montagnes, de forêts, de silence… d’évasion en quelque sorte. Au cours de ces deux semaines d’escapades aux Canaries, je fus comblée. J’ai retrouvé le bonheur tout simple de respirer un air pur, parfumé, d’entendre le bruit de mes pas sur les cailloux et de sentir la chaleur du soleil sur mon visage.

Sur Tenerife, j’ai adoré la rando au Teide. Sur la Gomera, j’ai aimé la nature vierge du parc Garajonay et nos hébergements à flanc de colline. De ces trois îles, ma préférée fut La Palma car encore plus sauvage que les deux autres. Les forêts de pins sont magnifiques ; les randos aux Roque de los muchachos, à la caldera de Taburiente, au volcan Teneguía et au Pico Birigoyo furent grandioses. Bien sûr, pour une passionnée de volcanisme, ces volcans sont un peu « éteints » mais ce fut un plaisir d’y retrouver les scories et la poussière.

 

Ce qui m’a le plus marquée ? Le silence bien sûr, mais aussi les fleurs blanches, jaunes, mauves… taches de couleurs et de lumière contrastant sur le vert des pins et le gris des rochers.
L’excellente entente entre Claudio, Violaine, nos deux guides, et l’ensemble du groupe a contribué à la réussite de ce périple. Il ne se passait pas une demi-journée sans fous rires. A onze, nous formions une équipe de choc. Les quelques rencontres avec les locaux furent sympathiques et très cordiales.

Le niveau des randonnées était moyen sans difficultés majeures, accessibles à tout bon marcheur sur des chemins bien entretenus par des équipes soucieuses de la préservation de l’environnement. Mis à part les petits-déjeuners un peu « légers » à Las Palmas, nous avons toujours profité de produits locaux sains et délicieux.  Merci aux guides pour la préparation des pique-niques. Aux repas du soir, nous avons pu goûter quelques spécialités locales dont j’ai un peu oublié le nom. J’ai adoré les galettes au gofio, farine de céréales grillées.

Le moment fort de ce voyage fut probablement l’arrivée au sommet du Pico Birigoyo. Le cratère du volcan était impressionnant et le panorama à 360° sur l’île était époustouflant. C’est l’endroit où l’on a juste l’envie de se poser et de dire « Waouh !!! ».

Volcan Birigoyo à La Palma ©Andrée Deblond

Pour aller plus loin… Découvrez les reportages vidéo réalisés par Andrée :

Laissez un commentaire

Vous aimerez aussi lire :

Contactez nous

Suivez nous

Newsletter

S'inscrire

© Atalante, l'esprit Trek 2018 - Plan du site - Mentions légales - Accès Partenaires - Membre du réseau Altaï, actif de nature